Les Danses

La Salsa :

Il existe trois styles de Salsa :

La Salsa colombienne : Le pas de base est sautillé, les « passes » sont quasiment inexistantes.

La Salsa dite cubaine ou Casino : Populaire et facile d’accès, la salsa cubaine est plus élaborée que la colombienne ; les techniques et combinaisons restent simples.

Le Casino se caractérise par la « Rueda de Casino », ronde de couples effectuant les mêmes combinaisons simultanément sur annonces d’un meneur.

La Salsa dite portoricaine : La salsa dite portoricaine se danse en ligne, avec un pas de base avant arrière.
Plus « élaborée » que la cubaine, elle se caractérise par des techniques précises de guidage, de tours et de shines (jeux de jambes) offrant des possibilités de variations et d’improvisation infinies conférant à cette danse une grande richesse.

On peut diviser la Salsa Portoricaine en deux styles caractéristiques :

Le style Los Angeles, dansé sur le premier temps(on danse alors sur la mélodie), très démonstratif avec de nombreuses portées et acrobaties.

Le New York Style, c’est le style originel de la salsa telle qu’elle a été inventée et codifiée(la Salsa vient de New York) ; c’est ce style qui est le plus dansé au niveau international.

Il se danse sur le deuxième ou sixième temps(on danse alors sur la clave), plus fin subtil et musical que le style LA

Les prouesses techniques bien réelles sont laissées en arrière plan au profit de l’expression personnelle, du style et de la musicalité

La Bachata :

La Bachata est un rythme dansant originaire de République dominicaine, plein de folkore. On peut le considérer comme un mélange de Boléro (surtout, le boléro rythmique) avec d’autres influences musicales d’origine africaine et avec d’autres styles comme le son, le merengue, le cha-cha-cha et le tango.

Il existe trois styles de Bachata :

Bachata Moderne : c’est la Bachata la plus simple, constituée de figures ou passes, elle se danse principalement en position ouverte ou semi ouverte.

Bachata dominicaine ou Bachata Dominicana: c’est une Bachata plus compliquée que la Bachata moderne mais offrant beaucoup de possibilité d’interprétations musicales et qui se danse sur des Bachata plutôt rapides et traditionnelles.  Elle nécessite une bonne connection et se danse souvent en position ouverte.

Bachata Sensual : cette variante de la Bachata est très en vogue depuis les années 2005-2010, avec des danseurs professeurs internationaux comme Korke et Judith et bien sûr Daniel et Désirée. Elle se danse sur des chansons qui ont un rythme lent et sensuel, elle comporte beaucoup de vagues et se danse avec toutes les parties du corps. Elle nécessite un rapprochement des 2 partenaires et la position habituelle est la position fermée.

Le Tango :

Le Tango est une danse en couple, sur un mouvement général de marche. Le tango pur est une danse d’improvisation. Il existe bien des « figures » que l’on peut apprendre dans les cours de danses et qui sont exécutées dans les danses de salons. Le couple évolue en marche avant, en marche arrière, pivote sur lui-même, dessine un carré, peut faire un « renversé »… Mais à l’origine le tango n’est pas une suite de figures formant une séquence qui se répète.. En fait le couple utilise les figures d’une manière improvisée, sans cadre rigide. Aucun couple ne danse comme les couples voisins. Contrairement à beaucoup d’autres danses, le tango est une danse très personnelle et donne une grande indépendance au couple de danseurs.

Dans le couple, un des partenaires est le conducteur (généralement l’homme). Pour déplacer le couple le guide doit tenir compte de la place que les autres couples lui laissent. Il guide l’autre partenaire non pas avec ses bras ou ses mains, mais avec son buste et son poids. Le suiveur ne doit pas chercher à deviner ce que le guide va faire. Il adapte ses mouvements pour conserver à la fois son propre axe d’équilibre et l’axe d’équilibre général du couple. C’est donc une improvisation continuelle. Le guide dicte l’enchaînement des figures, des pas.

 La Zumba :

A la croisée des chemins entre cours de Danse et cours de Fitness ; La Zumba se pratique sur une grande variété de styles de musique : les cinq styles principaux (salsa, merengue, cumbia, reggaetón, bachata) auxquels s’ajoutent d’autres styles de musiques latines et de musique internationale (kuduro, calypso, soca, samba, cha-cha-cha, hip-hop, danse orientale, musiques traditionnelles africaines ou indiennes).

L’instructeur exécute des chorégraphies simples qui sont reproduites en temps réél par les participants.

Le Ragga :

Le Ragga est une musique dérivée du Reggae, tout droit sortie de la Jamaïque. Elle s’est développée dans les ghettos des Caraïbes, dans un esprit  de défi, mais dans un contexte festif. Cette danse se compose principalement d’ondulations sensuelles, de mouvements saccadés et de sauts. Le Ragga Dancehall n’exige pas que tout le monde danse de la même façon. Dans des cours tous niveaux, ce n’est pas la capacité technique qui primera. Plus on y met du style, de l’attitude, plus on y prend du plaisir, et on assume son corps et sa personnalité.